#1 – La lettre froissée, il était une fois un roman policier historique sur la Riviera, à la belle Époque…

Vous vous en doutiez, vous le sentiez, vous le saviez…
Il y a eu des petits signes par-ci par -là…
Cette fois l’annonce est officielle: mon nouveau roman,
que vous allez découvrir bientôt, est un POLAR HISTORIQUE.

La lettre froissée

Je quitte la comédie (bien que le ton en reste assez léger, même si parfois teinté de sombre)
et je plonge avec délice dans la Belle-Époque, les ombrelles et les becs de gaz.

Pendant tout une année, lorsque j’ai commencé à rêver à mes personnages et à mon histoire, 
c’est dans un état second que je me suis promenée nez en l’air dans ma ville. 
Sous mes yeux défilaient les anciennes rues, les petits métiers, les calèches et les longues robes,
tandis que les bâtiments modernes s’effaçaient.

Pour vous offrir ce roman.
Mon vœu le plus cher est qu’il vous fasse autant rêver que moi, qu’il vous ravisse, qu’il vous apporte une évasion jubilatoire.

Dans les semaines qui viennent, pour accompagner la sortie du roman, je vais m’atteler à creuser un peu l’époque, la ville, les personnages, pour ceux que ça amuserait d’aller un peu plus loin. Car cela reste avant tout une fiction policière, de la littérature de pure distraction, non un documentaire. Pourtant, avant d’écrire j’ai farfouillé dans les archives de Cannes, dans les romans et essais historiques, dans les journaux de l’époque. Je vais sélectionner quelques pistes pour ceux d’entre vous qui aiment bien aussi faire des plongeons historiques.

J’ai même écrit un livret pour accompagner le roman:
Divagations autour de La Lettre froissée.

Je vous l’offre en PDF,  il suffit de vous inscrire dans le Club Alice Quinn.
Pour s’incrire au club
copiez-collez ce texte:
« Oui, je désire m’inscrire dans le Club d’Alice
et recevoir
Divagations autour de La Lettre froissée.
et d’autres jolies surprises de temps en temps…  »
et envoyez-le moi en

cliquant sur l’image:

(GRATUIT)

Nous voilà au début de la Belle Époque, en 1884, à Cannes.
Une jeune courtisane née au Suquet (vieille ville médiévale de Cannes) d’une famille d’émigrés italiens, Lola Deslys,
va embaucher une dame de la petite noblesse anglaise désargentée et déclassée, miss Gabriella Fletcher of Ramsey.

Lola a besoin de son savoir pour se hausser à un autre niveau social.
Miss Fletcher, quant à elle, est au bord du suicide.
Elle vient de vivre une cruelle rupture amoureuse, elle est seule, elle n’a plus un sou, plus d’emploi.
La main que lui tend Lola, même si elle l’enfonce un peu plus dans son déclassement,
lui est providentielle.
Il y aura un autre larron dans cette histoire.
Cet homme, pour l’instant, je le laisse dans l’ombre, c’est ma cerise sur le gâteau.
Vous connaitrez son identité plus tard. (sauf ceux qui ont lu les Divagations, bien sûr!)
En sortant d’une fête dans un palace, -celui qui deviendra le Majestic, et qui à l’époque, était le Beau Rivage-
ils vont découvrir dans les buissons du parc, au bord de la mer, le corps inanimé d’une jeune femme de chambre de l’hôtel.
C’était une amie d’enfance de Lola, perdue de vue.
Justement, elle avait tenté de la joindre ces jours derniers et Lola, par négligence, n’avait pas trouvé le temps de lui répondre.
De quoi Clara Campo est-elle morte? Et pourquoi?
Lola parviendra-t-elle à venger la mémoire de son amie,
dans cette ville où tout est toujours mis en œuvre pour ne pas troubler les puissants,
la douceur apparente, les fêtes et le luxe qui s’étalent dans la vie des têtes couronnées d’Europe
au rendez-vous à Cannes tous les hivers?

titre : LA LETTRE FROISSÉE
auteur : ALICE QUINN
éditeur librairies France : City Éditions
éditeur numérique France: Amazon Publishing

distribution: Hachette
date de sortie : le 17 janvier 2018

Enquête à la Belle-Époque, tome 1 : La lettre froissée


Premier tome d’une trilogie, policière historique, La lettre froissée est un roman se déroulant à Cannes en 1884

Vous aimez vos amis?
Partagez cet article auprès d’eux en cliquant sur les liens ci-dessous  : FB, Twitter, email, 😉

Merci pour eux…

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 réflexions au sujet de « #1 – La lettre froissée, il était une fois un roman policier historique sur la Riviera, à la belle Époque… »

  1. Ne ratez pas ce très beau roman avec comme toujours des femmes très fortes chez Alice. Et il n’y a pas que ça; Belle époque, bien documenté également

  2. Merci Sabine,
    Pardon, je ne sais pas pourquoi je n’avais pas vu tous ces commentaires! Pffff! Je suis nulle!
    Avec le décalage, maintenant je sais que tu as aimé le roman! Même que tu l’as dit dans ton blog!
    Merci merci
    Gros bisou

  3. Pardon, Angelita, pour le retard de publication et de réponse!
    La technique m’a joué un tour, les commentaires se sont planqués quelque part !
    Comme il n’est jamais trop tard, je te remercie pour ce coup de pouce!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *