Une bonne année 2016 > Que vos projets vous mènent aussi loin…

… que vous désirez aller,
dans le bonheur et le plaisir…

FIOUPIOU-blanc-2016

hors du temps à Paris

Maï

J’étais à Paris cette semaine, au programme, visite chez Michel Lafon, où j’ai rencontré ma merveilleuse équipe d’édition qui chouchoute mon bébé Un Palace en enfer, visite dans les locaux très secrets de Amazon pour préparer ma venue au Salon du Livre de Paris, et pas mal de RV avec des potes que je n’avais pas vu(e)s depuis trop de temps. Et là, au programme, quelques bons verres de vin et du fromage.
J’ai pas mal marché dans la ville et pris quelques jolies cartes postales.
Entre 2 clichés touristiques, j’ai dîné un soir dans un endroit improbable, au 65 rue Galande. Chez Maï.
On passe devant sans le voir, coincé entre 2 grands restos touristiques. Désordre indescriptible, ambiance garantie étrange, frisant le « passage » vers un autre monde. Des rideaux en vieille dentelle douteuse, des nappes en toile cirée fleurie d’un autre temps, des théières ébréchées, des couverts de cantine, des plantes étiques, un fumet enveloppant, rassurant, une douce chaleur, le son décalé de la télé dans son réduit cuisine.
Une petite dame vietnamienne tout droit sortie du film de Spielberg les Gremlins, m’a servi « sa » cuisine étonnante.
Je me demandais où j’étais.
Cet endroit m’a fait pensé aux petites fleurs que parfois on surprend entre 2 dalles de béton au détour d’un trottoir. Elles résistent et continuent à pousser.
Ce n’est pas un endroit que je conseille, trop « space ». Sauf si vous avez vraiment envie d’aventure. Ou si vous vous la jouez Zen. Mais j’y retournerai tant que la dame sera là, si j’en ai l’occasion.
La vie continue…
IMG_2850 IMG_2853