La lettre froissée, un samedi riche en rendez-vous: dédicaces, récital et soirée Belle-Époque, résultat du concours…

Samedi 24 Mars 2018,

vous ne pourrez pas me manquer,
ou si vous voulez m’éviter, vous saurez où je suis! 😉

Tout d’abord,

une dédicace à la librairie Charlemagne à Fréjus à 9 h 30 le matin !

J’espère vous y rencontrer,
car j‘aurai plaisir à échanger avec vous à propos de
la Belle-Époque dans notre région,
la présence de Maupassant sur la Côte d’azur,
le bouillonnement et le brassage au tournant du siècle,
la situation des femmes sous la IIIe République,
la façon dont un écrivain utilise le réel pour créer de la pure fiction,
comment j’ai tricoté mon polar historique
ma méthodologie pour mes recherches…

Ou toute autre question qui pourrait vous intéresser
en rapport avec l’édition, l’écriture et mon roman,
LA LETTRE FROISSÉE, polar historique se déroulant à Cannes à la Belle-Époque.

***

Le rendez-vous suivant du samedi 24 mars,
c’est la soirée-récital Belle-Époque à 18 h 30:

 


La Soprano Eugénie Goldobine et la Pianiste Laurene Baldocchi

vous interpréteront dans un registre léger des chansonnettes de Fauré, Chabrier, Hahn ou Satie…
Je lirai des extraits du roman pour ponctuer la musique…
La librairie Massena Antibes vendra les livres que je me ferai un plaisir de vous dédicacer…

Merci à la Médiathèque de Cannes pour son accueil, et à la municipalité de Cannes pour son soutien.

Venez m’y rencontrer et vous faire signer votre exemplaire! 

***

Samedi 24 mars, c’est aussi le jour des résultats du concours.

Je vais donc les annoncer par la voie des réseaux sociaux…
à partir de 14 heures,
ici sur mon blog,
mais aussi sur le blog du concours: https://la-lettre-froissee.com/
par un emailing aux personnes qui sont inscrites à mon club,

mais aussi sur Facebook, sur Twitter ou sur Pinterest.
Du côté d’Instagram, ce sera un peu plus tard dans l’après-midi…
Et il y aura également une annonce publique en live durant la Soirée Belle-Époque.
Je ferai aussi une vidéo sur Youtube pour vous en parler…
Les gagnants recevront un email personnel direct.
***
Pensez à partager cet article auprès des personnes qui habitent à Fréjus ou à Cannes,
ou pas trop loin…
Merci!

À demain Samedi !

City éditions
La lettre froissée
Une enquête à Cannes à la Belle-Époque
Alice Quinn

Tome 1 en librairie
420 pages / 19 €
description du roman par l’éditeur:
Contre toutes les conventions de leur époque, deux

femmes exceptionnelles se lancent dans une enquête.
Cannes printemps 1884. Plus rien ne semble devoir sourire à
Miss Fletcher. L’aristocrate britannique, déjà déclassée et ruinée,
en pleine déception amoureuse, est au bord du suicide. C’est
alors qu’à la suite d’une annonce, elle rencontre la jeune et
délicieuse Lola Deslys, une courtisane pleine de vie et de
surprises et qu’elle devient sa gouvernante.
Mais lorsqu’un messager inattendu – un certain Guy de
Maupassant – débarque avec la nouvelle que le protecteur de
Lola la quitte, Miss Fletcher comprend que son avenir est à
nouveau compromis.
C’est alors que le corps sans vie d’une femme de chambre
d’un palace, amie d’enfance de Lola, est découvert. Avant de
retourner à son triste sort, miss Fletcher se promet d’aider sa
jeune patronne à démasquer le meurtrier de Clara. Car le destin
de la victime semble laisser les autorités indifférentes.
Maupassant, Miss Fletcher et Lola n’auront de cesse que de
combattre cette injustice.
Leur détermination suffira-t-elle dans un monde où la fortune,
les hommes et les apparences règnent en maîtres ?L’auteure

Alice Quinn change de registre et nous entraîne avec délice

au cœur d’une intrigue policière historique
 dans le Cannes de la Belle-Époque,

pour en extraire l’atmosphère d’une société pleine de contrastes.

CONCOURS: résultats le 24 mars :
P
remier prix : un séjour dans l’hôtel Chalet de l’Isère, la maison où vécut Maupassant à Cannes,
et 2e prix : une soirée romantique au restaurant La Pérouse à Paris

Contacts presse :
Slavka Miklusova — 06 63 84 90 00 — slavka.miklusova@gmail.com
Elise Hamard — 06 99 54 91 20 — el.hamard@gmail.com

Laisser un commentaire