Alice Quinn au Salon du Livre de Cosne sur Loire

Capture d’écran 2015-05-25 à 15.05.34Je serai au salon du livre de Cosnes
le samedi 30 et le dimanche 31 mai 2015…
Bien qu’il y ait quelques pointures comme écrivains présents,
j’espère rencontrer les lecteurs qui aimeront ma Rosie Maldonne,
et pouvoir discuter avec eux.
Je fais un petit régime avant car j’espère bien profiter de quelques verres de Sancerre.
C’est mon vin préféré, mais je ne pourrai pas en rapporter, vu que je rentre en avion.
C’est la croix et la bannière pour moi de rejoindre Cosne sur Loire.
Capture d’écran 2015-05-25 à 15.06.03
Train pour Paris (gare de Lyon)
puis changement de gare, je dois courir à la gare de Bercy
(je ne savais même pas qu’il y en avait une toujours en activité)
et là, direction train pour Cosne.
Capture d’écran 2015-05-25 à 15.03.17
Pour le retour ça se complique:
Train de Cosne vers Paris Bercy,
je fonce à Orly,
et je prends l’avion pour Nice.
Ce qui me permettra d’être chez moi tard le dimanche soir,
et de pouvoir commencer la semaine lundi matin normalement.

A bientôt,
pour tous ceux qui habitent la région de Cosne !

6 réflexions au sujet de « Alice Quinn au Salon du Livre de Cosne sur Loire »

  1. Alice, pourquoi ce Salon qui semble perdu au milieu de la France ? (sans vouloir offenser quiconque ;))
    Je ne savais pas non plus que cette gare de Bercy existait, pour moi Bercy c’est… les concerts lol.
    Un régime, toi ? Pfff tu n’en as pas besoin 🙂

  2. Hello Gilbert,
    Oui, je viendrai au Salon de Nice le samedi et le dimanche.
    J’espère qu’on se verra?
    On pourra peut-être parler d’un petit entretien à paraître sur la Strada?
    ça serait chouette.
    De toute façon, on peut toujours boire un pot ensemble
    et tu me donneras de tes nouvelles.
    Bisou

  3. Salut, Alice,
    Tu vas dans ma ville de naissance! Trop drôle! Il y a le Sancerre (clos La Perrière si tu as l’occasion) mais aussi le Pouilly s/Loire qui est un délice mais qui laisse un peu vaseux le lendemain. Ah, toi qui es (peut-être gourmande) achète des croquets (une des spécialités de ce patelin!). Par contre, ne t’attends à aucune merveille… Cosne est la ville la plus déprimante que je connaisse.
    Bises et voyage bien puisque les voyages forment la jeunesse,
    Amitiés,
    Armand

  4. Salut Armand,
    donc je vais penser à toi tout le WE!
    Déjà je suis arrivée crevée!
    Et le salon se déroulant sous un chapiteau,
    je ne vais pas voir grand chose de la ville!
    J’ai juste vu un morceau de Loire, très joli,
    et bcp de vignobles,
    et j’ai gouté un pouilly fumé blanc, j’adore!
    Allez, bonne nuit Armand!

Laisser un commentaire