Comment évaluer votre bonheur dans le but d’améliorer votre score ?

Le bonheur est un bien grand mot

et il varie selon chacun.

 

Pourtant, on peut à l’aune de son propre ressenti, le mesurer.

un peu comme quand on lit la température du jour sur un thermomètre,

mais que l’application vous indique que la température ressentie est supérieure, ou inférieure, par exemple.

À la question:  » Est-ce que manger du chocolat vous rend heureuse? »,
moi, je vais mettre la note 10/10,

alors que vous, qui préférez le salé, mettrez peut-être 2/10.

C’est pourquoi aujourd’hui j’ai piqué à b, experte en psychologie positive,
sa recette pour quantifier votre taux de bonheur.

Ça sert à quoi, me direz-vous?

Eh bien, partez du principe que quand vous avez mesuré quelque chose,

il est plus facile ensuite de l’améliorer et d’y travailler…

Donc, le principe est simple,

vous allez fabriquer un tableau de mesure,

avec des possibilité de notations de 1 à 10.

Comme quand à l’hôpital on vous demande de noter votre douleur.

Gardez en tête que le bonheur se signale dans 2 sortes de registres:

  • le bien-être physique (émotions positives, plaisir, satisfaction)
  • le bien être de valeur (se sentir utile, donner du sens à sa vie)

 

FABRIQUEZ votre propre tableau de bord du BONHEUR

Vous allez donc répondre aux questions suivantes par une note. (1 = pas du tout  et 10 = absolument):

 

C’est parti!

COMMENT NOTERIEZ-VOUS:

 

  • Votre capacité à vivre l’instant présent

 

  • Votre réservoir d’émotions positives (joie, intérêt, confiance, gratitude, amour, admiration, sérénité, curiosité, espoir, amusement, enthousiasme, optimisme, satisfaction,émerveillement, etc)

 

  • Votre réservoir d’émotions négatives (la colère, la peur, l’angoisse ou l’anxiété, la déception, la culpabilité, l’ingratitude, la tristesse, la honte, la solitude, la rancune, la jalousie ou l’envie, le mépris, la frustration, la rancoeur, etc)

 

  • Votre niveau de stress:

 

  • Votre forme physique (énergie, santé, etc):

 

  • Votre cadre de vie et de travail:

 

  • Votre niveau de confiance en vous:

 

  • Votre niveau d’autonomie:

 

  • Votre sentiment que votre vie a du sens (utilité, en phase avec vos valeurs):

 

  • Votre performance (plus précisément dans le travail)

 

  • Votre sentiment d’accomplissement:

 

Ce n’est ni un quiz ni un test.

Il n’y a pas de certificat d’aptitude, ni de bons ou mauvais résultat.

Ces questions et leur réponse n’appartiennent qu’à vous et je vous invite à les personnaliser, à en rajouter de nouvelles.

Identifiez les aspects positifs qui ressortent et savourez-les.
Vous allez vite voir celles dont votre réponse se situe au dessus de la moyenne, et les autres, en dessous.

Pour les résultats négatifs, demandez-vous comment améliorer la situation, fixez-vous des objectifs (atteignables),

et dans les jours qui viennent, je vous propose de commencer à tenter d’améliorer les notes les plus basses.

Dans une semaine, vous referez l’essai, vous répondrez de nouveau aux questions,

et vous pourrez constater ainsi que vous avez amélioré votre taux de bonheur,

ou tout au moins, votre perception du bonheur.

 

Bien entendu, il y a aussi un moyen très simple de fabriquer votre bonheur au jour le jour:

Lisez LA PETITE FABRIQUE DU BONHEUR, Meryl, vous révélera son secret !

 

Faites moi savoir ce que vous avez pensé de cet article, avez-vous répondu aux questions?

Faites tourner si vous pensez que ça intéresserait vos amis…

Bon allez, à la prochaine!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité