BRILLE, TANT QUE TU VIS ! une comédie romantique douce-amère par ALICE QUINN

C’était un secret jusqu’à aujourd’hui.

Je vous annonce la sortie de mon nouveau roman pour le 24 novembre 2018

C’est un parcours de femme meurtrie, une comédie romantique…

Vous y trouverez une femme qui ne croit plus en l’Amour,

Jersey, Noirmoutier, un chien et 2 chats,

des haïkus pour tous les goûts,

un amoureux ténébreux,

mais heureusement, il y a aussi un Maneki-Neko,

(vous savez, les chats japonais porte-bonheurs)

qui veille sur l’héroïne…

Une comédie romantique douce-amère.

Le roman de la seconde chance.

 

« Je m’appelle Anita Moreau, je vis dans un deux pièces à Jersey, au-dessus d’un restaurant Thaï et aujourd’hui c’est mon anniversaire. Je ne vous dirai pas mon âge car il est convenu que les dames le taisent.
Tout est prêt. Le champagne, la robe. Je me suis offert un parfum. Fortement vanillé. Je vais en asperger mon lit.
C’est un rendez-vous exceptionnel. Je ne veux pas le manquer. Je veux réussir mon grand saut. Je suis perfectionniste. Même quand il s’agit de me donner la mort. »

 Anita est en colère. Elle se sent flouée. Elle en veut au monde entier. Quand elle apprend sa maladie, elle refuse d’être le jouet du destin et décide de devancer la mort pour en garder le contrôle. Pourtant, la voilà obligée de différer son suicide, car son fils a besoin d’elle à Noirmoutier.
Mais la vie, pleine de surprises, joue des tours aux plus méthodiques et se ligue contre elle pour la faire changer d’avis. Et quand un beau ténébreux croise sa route, elle découvre qu’elle n’y est pas insensible. Pourtant elle refuse ce bouleversement de toutes ses forces.
Anita va devoir se battre pour atteindre son objectif : mourir tranquille.
Et si l’existence n’était pas toujours aussi bien calibrée qu’un haïku, pour le pire, mais parfois aussi pour le meilleur ?

2 réflexions au sujet de « BRILLE, TANT QUE TU VIS ! une comédie romantique douce-amère par ALICE QUINN »

  1. Bonjour Alice,

    C’est Nemopode ou plutôt Bengano ou plus tard @v@t@r@ mais déjà pourtant aussi…

    Je suis dans l’écriture aussi comme tu le sais, et je lis parfois à travers les mots d’autres choses, c’est un art d’écrivain particulier.

    Dis moi elle est très malade ton héroïne? tu sais moi j’ai traversé la mort.

    Je peux lui apprendre comment faire si… jamais le chat que je vais garder -sais-tu que j’en ai dix, en chair et en os- ne suffit pas.

    J’en ai pas toujours l’R mais je suis pourtant aussi O.

    Om

    tu peux évidemment m’écrire au lieu de valider ce commentaire, bises.

  2. Bonjour,
    Oui, mon héroïne est très malade, mais elle reste une héroïne de fiction. Ce n’est pas un personnage réel. 😉
    Merci d’avoir écrit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *