Théo Lemattre nous parle de son roman La Malédiction du Vatican


Je continue mes entretiens informels avec des auteurs,
au gré de mes rencontres.

J’ai l’impression que ça s’installe pour paraître chaque fois le dernier samedi du mois.
Mais ça va sûrement changer au gré du vent…
Je rappelle le principe: on ne parle pas de marketing, mais de romans.

Voilà.
Le deuxième de la série est donc Théo Lemattre
capture-decran-2017-02-08-a-11-54-17
Il m’a contactée spontanément, j’ai trouvé ça vraiment sympa,
je le connais par réseaux sociaux depuis presque un an
et j’aime bien ses thrillers sanglants.
Outre le fait qu’il est un véritable phénomène.
Pas encore 20 ans et déjà 4 ouvrages écrits.

vidéo du blog.
https://youtu.be/HA9KLirvLUc

capture-decran-2017-02-08-a-10-27-36

Il nous parle principalement de son dernier roman, La Malédiction du Vatican.

Extrait lu dans la vidéo:

 » – Je vais vous expliciter la situation. Récemment, une femme a été arrêtée, Madame Jacqueline Sabordino. Ses voisins avaient remarqué un changement radical dans son comportement, du jour au lendemain, comme si elle était devenue une autre personne en l’espace d’une journée.
Ils ont commencé à être inquiétés par des petits cris stridents en provenance de sa maison. Ensuite, son mari a subitement disparu. Nous avons lancé des avis de recherche, et comme vous le savez, Monsieur Jean Sabordino n’a jamais été retrouvé.
Nous nous sommes d’abord renseignés sur les raisons qui auraient pu motiver un éventuel départ de sa part : des problèmes d’argent, une violente dispute, une pathologie quelconque. Rien. Nous n’avons rien trouvé de suspect sur Monsieur Jean Sabordino. C’était un brave employé de mairie quelconque, un parfait quidam pour le reste de la ville. Personne n’en avait rien à foutre de lui, et il n’en avait rien à foutre de personne. En somme, un très juste échange.
C’est là que les choses se compliquent. Monsieur Jean Sabordino n’avait donc aucune raison de disparaître de la sorte, du moins par volontairement.
Nous avons donc lancé une enquête très laborieuse pour laquelle nous avons levé de gros moyens financiers dans le but de comprendre sa mystérieuse volatilisation. Encore une fois, comme vous le savez, nous n’avons rien trouvé. »

Voici un commentaire que vous pourrez lire sur ce roman:

« Déjà subjuguée par les chaînes du papillon pas de déception à la lecture ce nouveau roman …
La jeunesse de l’auteur nous laisse présager de magnifiques pépites une telle précision une telle justesse une telle construction dans l’écriture me laisse penser que dans une vie précédente il a déjà usé de sa plume ça n’est pas possible autrement !!!
A lire sans hésitations…
« 

Il m’a confié hors micro une chose incroyable:
Théo a lu en entier le dictionnaire.
Chaque fois qu’il ne connaissait pas un mot, et qu’il lui plaisait,
il le surlignait !
Au bout d’une dizaine de mots, il écrivait des petits textes pour intégrer ces mots inconnus et nouveaux à un récit.
Je trouve ça fantastique et incroyable.
Certes des personnes lui reprochent parfois d’employer des mots compliqués.
Personnellement il y a pleins de mots dans son livre que je découvrais.
J’ai été impressionnée par cette démarche.
Bravo Théo!

Depuis le,moment où nous avons bouclé cette vidéo,
Théo Lemattre a déjà sorti un nouveau livre.
Il est incroyable!

Voilà donc son tout dernier opus et son audacieuse couverture en noir et blanc: LES MAINS BLANCHES
capture-decran-2017-02-24-a-16-19-23
LES MAINS BLANCHES

Pour retrouver Théo Lemattre:
ici,
sa page auteur Amazon.

Pour trouver ses autres romans sur Amazon en numérique:

capture-decran-2017-02-08-a-12-15-57
L’Omerchat
capture-decran-2017-02-08-a-12-16-40
422

capture-decran-2017-02-08-a-12-18-25
Les chaînes du papillon
capture-decran-2017-02-08-a-12-15-47
La malédiction du Vatican

 

Le mois prochain nous aurons Florence Clerfeuille.
je m’en réjouis à l’avance.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur un auteur,
pourquoi ne pas me proposer un nom dans les commentaires ?
Ce qui me permettra de découvrir des auteurs que je ne connais pas…
merci à vous

allez, à la prochaine!

à +

3 réflexions sur “Théo Lemattre nous parle de son roman La Malédiction du Vatican

  1. Bonjour Cathie,
    ça me fait vraiment plaisir, car c’est bien le but,
    faire découvrir de nouveaux auteurs…
    C’est surtout pour moi un vrai plaisir de discuter tranquillement
    avec d’autres auteurs,
    avec en plus cette jubilation de la magie de la technique:
    pouvoir filmer, enregistrer, faire circuler…
    Bref, c’est super…
    La prochaine sera Florence Clerfeuille dès qu’on trouve le temps toutes les deux…
    à bientôt, votre Alice

    J'aime

  2. Bonjour Alice, c’est ce que j’apprécie avec le net, de pouvoir échanger nos coups de cœur, nos découvertes littéraires et nos articles. Je ne connais pas Florence Clerfeuille, donc au plaisir de la découvrir…Et encore un grand merci à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s