Touche pas à mes droits d’auteur

Capture d’écran 2016-06-09 à 10.35.01
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (1732-1799), créateur de la SACD

De: « Corinne Morel » <cmorel.auteur@gmail.com>
Objet: Touche pas à mes droits d’auteur
Date: 9 juin 2016 09:38:31 UTC+2
À: <cmorel.auteur@gmail.com>

Chers auteurs et professionnels du livre,

Depuis quelques semaines, les auteurs et créateurs se mobilisent par centaines, en signant et commentant la pétition : https://www.change.org/p/monsieur-le-président-de-la-république-le-gouvernement-trahit-les-auteurs-non-à-la-légalisation-du-plagiat

Nous sollicitons un simple clic, ce qui n’est pas grand-chose pour chacun mais ce qui sera déterminant pour tous.
Pour en savoir plus sur cette décision incroyable qui autorise le plagiat : http://www.monmotadire.fr/cette-justice-n-est-pas-rendue-en-mon-nom/la-décision
Pour lire la lettre ouverte à Jean-Jacques Urvoas : http://www.monmotadire.fr/cette-justice-n-est-pas-rendue-en-mon-nom

Signer, c’est un geste important, c’est refuser une mesure dont les conséquences seront désastreuses pour la création, l’éducation et la démocratie.
Pour la création : si les auteurs ne sont plus protégés, ils cesseront de créer.
Pour l’éducation : cette nouvelle disposition met en cause le principe de citation, tel qu’il est connu de tous et enseigné dans les écoles.
Pour la démocratie : les pays qui s’en prennent aux livres ne sont jamais des démocraties.

Les commentaires, laissés sur la pétition, traduisent toute l’indignation éprouvée. “Inadmissible”,  “inacceptable”, “incompréhensible” : les mots parlent d’eux-mêmes.

En signant et en invitant vos proches à signer, vous défendrez, à nos côtés, le droit d’auteur, l’égalité entre les auteurs, la liberté d’expression et de création.

N’hésitez pas à laisser un commentaire car tous les commentaires seront portés à la connaissance des élus et des institutions.

Merci pour tout.

Corinne Morel et Marjorie Larquey

2 réflexions au sujet de « Touche pas à mes droits d’auteur »

  1. Bonne initiative, j’ai signé. Impossible toutefois d’avoir plus d’informations sur les motivations de la décision de justice… Il y a un élément qui nous échappe ! Comme on dit en droit : « Ecouter la partie adverse ! »

Laisser un commentaire