Alice Quinn tribulations à Londres #LBF15

Getting up at crack of dawn
Random  be searched  in my luggage. Thank you awaking so early!
The British Airways plane offers me his arms.
Lever aux aurores!
Fouille aléatoire de mon bagage. Merci!
L’avion de British Airways me tend les bras.

IMG_3353
IMG_3354
On the plane I read the the novel by Wendall that holds me in suspense.
I‘m at the part where Max will come out of the prison.
Dans l’avion je lis le roman de Wendall qui me tient en haleine.
J’en suis au passage où Max va sortir de la prison.
IMG_3365
Arrival at Heathrow.
Arrivée à Heathrow.
IMG_3366

 

Instead of too much hassle to find a train a bus or cab.
Au lieu de galérer pour trouver un train un bus ou un cab,

IMG_3367
A chauffeur-driven car, sended by Amazon’s team, was waiting me!
Une voiture avec chauffeur, envoyée par Amazon, m’attendait!
IMG_3368                     IMG_3369
Sorry about! 😀
My immadiate trick question: would Rosie appreciate this?
Immediate answer: of course she did!
The result is: i’m travelling like a princess.
Excusez du peu!
Ma question, tout de suite: est-ce que Rosie aurait apprécié?
Réponse immédiate: of course!
Résultat: Je voyage comme une princesse.

The hotel is just in front of London Book Fair 2015 at Olympia.
L’hôtel est quasi en face du London Book Fair « Olympia »

IMG_3370        IMG_3382

 

First I take a coffee with Roxana Zaharia,
from Michel Lafon.
She’s here to sell the rights of the Lafon’s novels to starngers publishers.
Un café avec Roxana Zaharia, de chez Michel Lafon.
Elle est ici pour vendre les droits des livres Lafon à des éditeurs étrangers.
IMG_3403

Then, at the Rendez-vous of the translators,
sponsorized by AmazonCrossing,
I meet the amazonCrossing team.
Ie my english publishers.
Puis, au rendez-vous des traducteurs,
sponsorisé par AmazonCrossing,
je rencontre
l’équipe de AmazonCrossing.
C’est à dire mes éditeurs en anglais.
Selfie with Bryn Savage,
Who take so care of her authors!
The car with driver, this is she!
The little treats in the room, it is still her
Selfie avec:
Bryn Savage, qui prend soin des auteurs chez AmazonCrossing.
La voiture avec chauffeur, c’est elle!
Les petites friandises dans la chambre, c’est encore elle…
IMG_3398

Jeff Belle, un big boss:
IMG_3388

Always enthusiastic, Gabriela PageFort, my publisher with AmazonCrossing.
Toujours enthousiaste, Gabriela PageFort, mon éditrice chez AmazonCrossing.

IMG_3387
Delicious Priyanka Pandit, Program Manager,
(I do not know exactly what that is,
but she does it really well) and she is perfectly bilingual French-english.
Great for me!
Délicieuse Priyanka Pandit, manager du Programme,
(je ne sais pas exactement en quoi ça consiste,
mais elle le fait super bien) et parfaitement bilingue français.
Ouf!

IMG_3385

 

Sarh Jane Gunter, director International Amazon Publishing,
who welcomed me in french too!
Sarah Jane Gunter, directrice de la publication à l’international,
qui m’accueille en français elle aussi:
IMG_3383

Jacqueline Benzekry , marketing manager.
Jacqueline Benzekry en charge du marketing.
IMG_3378

Galen Maynard, very friendly.
He’s « Imprint Leader ».
Don’t ask me what function he truly does.

Galen Maynard, très amical.
Lui, il est « Imprint Leader ».
Ne me demandez pas de quelle fonction il s’agit vraiment.

 

Panel on the current situation for translators with the new digital realities .
Table ronde sur l’état des lieux pour les traducteurs avec les nouvelles donnes numériques.

Avec: Gabriela PageFort:  IMG_3389
Lunch with Bryn Savage? who is a very young doting mother for her authors.
We are with Alexandra Maldwyn Davies, the Rosie’s translator.
Lunch avec Bryn Savage, qui est une (très jeune) maman-poule pour ses auteurs et
Alexandra Maldyn Davies, la traductrice de Rosie.
IMG_3401
    IMG_3402
Spend some time with my Alexandra.
Un peu de temps avec Alexandra:
KODAK Digital Still Camera

And it is time for the cocktail now, at the Commanader à Notting Hill.
Et c’est l’heure pour le cocktail au Commanader à Notting Hill.
IMG_3405             IMG_3404
I could go by the beautiful red bus, but it just goes under my noze, I could not resist taking the picture.
J’aurais pu prendre le bus rouge, mais il est juste passé sous mon nez, je n’ai pas pu résister pour la photo.

Ladies and Gentleman, The Commander:
Mesdames et messieurs, Le Commander:
KODAK Digital Still Camera
        KODAK Digital Still Camera
I promised champagne, here it is!
Toasts with Alexandra.
Je vous avais promis du champagne, en voilà.
Je trinque avec Alexandra:
KODAK Digital Still Camera

It almost take the same and start again.
With some more authors and translators:

On prend presque les mêmes et on recommence.
Avec des auteurs et des traducteurs en plus:

KODAK Digital Still Camera     KODAK Digital Still Camera
from left to right: Alexandra Maldwyn Davies, Simon Bruni, the translator of Jorge Magano.
right photo: Jutta Profijt Oliver Pötzsch, Jorge Magano and Alice Quinn.
Martin Jensen was there but I do not know why I do not have a picture of him.
I will make one tomorrow.
D
e gauche à droite: Alexandra Maldyn Davies, Simon Bruni le traducteur de Jorge Magano .
photo de droite: Jutta Profijt, Oliver Pötzsch, Jorge Magano et Alice Quinn.
Martin Jensen était là mais je ne sais pas pourquoi je n’ai pas de photo de lui.
J’en ferai une demain.

 

I can see again Andrea Lederer, always funny, already met in Paris Book Salon.
J’ai revu Andrea Lederer que j’avais rencontrée au Salon du Livre de Paris:
KODAK Digital Still Camera

Et Maura Atwater:
KODAK Digital Still Camera

Still smiles.
Des sourires, encore, Sarah Jane,  Priyanka:
KODAK Digital Still Camera
                     KODAK Digital Still Camera

And here I am back in my hotel.
On my road, the night falled, but it is still springtimes in London and in my heart.
Et me voilà rentrée .
Sur ma route, la nuit tombée, c’est toujours le printemps à Londres:
KODAK Digital Still Camera
Rosie would appréciate this day, by sure!
She just would be unhappy with her luggage searching.
She would bawl and the day would have a bad end!
But we are not in a novel, and I am not exactly Rosie!
Rosie aurait apprécié la journée, à part la fouille de la valise.
Elle aurait râlé et ça ce serait mal fini pour elle.
Mais on n’est pas dans un roman et je ne suis pas Rosie…

The following?
Filming for Kindle Most Wanted…
Suite pour demain?
Aux festivités, un tournage vidéo pour Kindle Most Wanted…

Folks, forgive and forget my faults!

Alice Quinn in London # LBF15 , lundi 13 avril: Jour J – 1

great exercise to work my basic English!
Here I am now, becoming bilingual, way Rosie Maldonne!
Forgive me, english language friends 😟

Super exercice pour travailler mon anglais basique!
Me voilà devenue bilingue, façon Rosie Maldonne!
prepa #LBF15, J-1

Well now it’s not kidding.
J -1
Hve I done everything I had to do before leaving?
Shopping, ironing, homework ahead supervised,
the letter sent to my son’s teacher, registration at summer camp,
small wrapped gifts?
Bon maintenant ça ne rigole plus.
J -1
Est ce que j’ai bien fini tout ce que je devais faire avant de partir?
Les courses, le repassage, les devoirs à venir supervisés,
la lettre envoyée à la prof, l’inscription au camp de vacances,
les petits cadeaux emballés?
I prepared the sentences to say in my bad English.
Well, on that side, at some point, you have to let go, eh?
It remains the luggage to do and not to forget the London Book Fair badge,
the fly
eticket, and the passport.
And also my vitamins.
That said, I don’t go as Corine Sombrun deep in eastern Mongolia
Nor for 3 months!
If I forgot a little thing, I could always buy it …
or do without it for 4 days

J’ai préparé les phrases à dire dans mon mauvais anglais.
Bon, de ce côté là, à un moment donné, il faut lâcher prise, hein?
Il reste la valise à faire et ne pas oublier le badge du Salon du Livre de Londres,
le eticket d’avion, et le passeport.

Et aussi mes vitamines.
Ceci dit, je ne pars pas comme Corine Sombrun au fin fond de la Mongolie orientale…
Ni pour 3 mois!
Si j’ai oublié une bricole, je pourrais toujours l’acheter…
ou m’en passer pendant 4 jours…
What excites me on this trip:
I will finally meet Gabriela PageFort and Bryn Savage.
And laughing with Alexandra Maldwyn Davies and Aurélie Safka.
And drinking champagne galore with other authors invited by AmazonCrossing:
Martin Jensen (Denmark) « A Man’s Word »
Michel Quint (France) « Bad Conscience »
Jutta Profijt (Germany) « Morgue Drawer: Clink gold Cooler? »
Oliver Pötzsch (Germany) « The Werewolf of Bamberg »
Jorge Magano (Spain) « Turned to Stone by  »
Viveca Sten (Sweden) « Still Waters »
I keep one thing in my mind to guide me:
anything that would please Rosie Maldonne , it’s good for me.
What she would not appreciate, I reject.
That‘s how she guides me wherever I go.
It seems that time is set fair in London?
Well, following tomorrow

Ce qui m’excite dans ce séjour:
je vais enfin rencontrer Gabriela PageFort et Bryn Savage.
Et rigoler avec Alexandra Maldwyn Davies et Aurélie Safka.
Et boire du champagne à gogo avec les autres auteurs invités par AmazonCrossing:
Martin Jensen (Denmark) « A Man’s Word »
Michel Quint (France) « Bad Conscience »
Jutta Profijt (Germany) « Morgue Drawer: Clink or Cooler? »
Oliver Pötzsch (Germany) « The Werewolf of Bamberg « 
Turned to Stone by Jorge Magano (Spain)
Viveca Sten (Sweden) « Still Waters « 
Je garde en tête une chose pour me guider:
tout ce qui plairait à Rosie, c’est bon pour moi.
Ce qu’elle n’apprécierait pas, j’écarte.
C’est comme ça qu’elle me guide partout où je vais.
Il paraît qu’il fait super beau à Londres?
Bon, la suite à demain…

 

 

 

Alice Quinn in London #LBF15

Capture d’écran 2015-04-12 à 12.03.36Next week
(ie on tuesday. What? oh my God! yet?)
I fly to london and all the post I’ll make will be both in french and in english, exclusively from  London Book Fair #LBF15 wouah! LONDON!!!

La semaine prochaine
(c’est à dire mardi. Quoi! Purée, déjà?)
je m’envole pour Londres et tous les articles que j’écrirai seront en français et en anglais, en exclusivité depuis la foire du livre de Londres
Wouah! LONDRES!!!

yours, Alice Quinn 🌹

Ma rencontre avec la traductrice de Rosie en anglais

Le cadeau de cet article: le cerisier en fleurs dans ma cour le 1er avril. cerisier-avril2015 Porte bonheur pour les japonais. Les journées sont hard en ce moment. Travail non stop avec ma traductrice, Alexandra Maldwyn Davies, qui est venue spécialement de Bretagne pour me voir. Elle avait traduit à ma demande le Rosie 1, Un palace en enfer, et sa traduction a bien plu à un éditeur américain. Le roman sortira donc en mai/juin 2015 sous le titre: Queen of the Trailer Park.Queen-of-the-trailer-park-last Dès que j’ai eu fini le Rosie 2 (ce qui m’a pris presqu’un an de plus que prévu à cause de mon accident), Ce même éditeur m’a approchée pour en acheter les droits, avant la sortie du premier. Quelle joie! Et me voilà avant même que j’aie réalisé comme ça va vite, lancée sur la traduction du Rosie 2. Titre provisoire: Reine de la Planque Queen of the Stash. Je tenais à retravailler avec Alexandra, et c’est signé de ce côté là, pas de soucis. Mais forte de l’experience du premier opus où je me suis rendue compte encore à la dernière minute que quelques contresens dans les jeux de mots tordus de Rosie avaient été étrangement traduits, ce qui est peut-être normal, vue l’impossibilité parfois de traduire certaines expressions, ou plutôt certaines expressions distordues, j’ai voulu pour le Rosie 2 m’assurer le plus possible dès le début que toute les pensées évaporées et extravagantes de Rosie seraient parfaitement comprises dans le texte français, déjà, avant d’entamer la traduction. C’est pourquoi Alexandra est descendue me voir depuis les frimas de son village breton jusqu’aux doux soleil de Provence. avec-Julien-Alexandra première soirée d’accueil avec Alexandra. Dîner avec Jude Kahn au resto. Et voilà pourquoi en 3 jours nous devons travailler si hard. Hard, enfin, faut pas exagérer. Certes depuis les aurores jusque vers 7 ou 8 heures le soir, nous traquons les expressions argotiques, détournées, déplacées, décalées, biscornues, mauvais jeux de mots de Rosie, et nous parvenons à tenir le rythme de 150 pages par jour ! Ne laissant aucun mot au hasard, mais après tout nous ne sommes pas à la mine, et ce travail, pour toutes les deux, passionnées comme nous le sommes, ce n’est que du bonheur. Comme tout ce qui touche à Rosie, d’ailleurs, qui continue à semer le bonheur partout où elle passe. Quelques exemples d’expressions ou de jeux de mots pas toujours évidents à traduire: croqueuse de diamants, rockeuse de diamants? Hollandais volants, hollandais voleurs? le prendre pour un bleu, pile-poil filer le train, ça m’a fait tiquer,ils ont pris la tengeante. J’ai pris l’adjacente. L’après-midi est passé comme une pâtisserie au chocolat. Un éclair. j’ai percuté n’en fais pas un fromage, c’est pas fait pour les chiens je carbure j’ai mal au carafon J’en ai dans la cafetière j’ai calté J’ai pigé le zoziau Ma grand mère était fille de joie, c’est pourquoi je suis joyeuse. j’attends un « lendemain qui chante ». Allez, vas-y, j’arrête là! C’est 450 pages en tout! Merci Alexandra pour cette gourmandise devant le langage de Rosie. C’est bon de partager ce goût des mots tordus avec toi. lully3avril-2015Ce matin ma chatte m’a réveillée tôt en un étouffement prononcé, malgré le fait qu’on est samedi! Elle sait que  Alexandra ne va pas tarder à venir bosser! Alexandra-avril-2015-bureau extrait page Salut Alex ! Allez, au turbin, Alice!